Comment continuer à progresser dans son activité d'entrepreneur et de photographe ?

C'est une question qui revient souvent dans les discussions. Elle est remplie de doutes et d'incertitudes et  seuls les ambitieux se la posent. Parfois on l'oublie car on est tellement occupé par le présent qu’on en oublie ses objectifs.

Ma réponse est dans le regard que je porte sur le chemin que je voudrais prendre, mais aussi sur celui que je voudrais éviter : une présentation professionnelle qui s'éloigne du contact humain.

Je respecte les professionnels parce qu'il y en a qui font des trucs super : c'est bien vu, il y a un esprit, une recherche, un certain génie, c'est osé, c'est très pro… Cela m'influence beaucoup et m’inspire parfois

Mais quelque part, j'aime les personnes vraies, parce que je m'identifie plus à elles : on joue le même jeu, on est juste en train d'expérimenter dans un parcours personnel c.-à-d. on n'est pas uniquement en train de parler de faire de l'audience. Investir de l’énergie rien que pour cela ne me plaît pas, je n’ai jamais été attiré par la popularité ou la mise en avant de soi. Personnellement, cela n’a jamais été mon objectif.

Je dois rappeler que je gagne bien ma vie dans un domaine qui n'a rien à voir avec la photo, que je pratique pour m'amuser, par passion, pour la performance, pour l'envie de créer. Le fait de m'amuser est une forme d'authenticité, de sincérité.

Pour moi chercher à avoir plus d'audience, de followers, n’est pas le critère numéro un du succès.

S’amuser, faire de belles rencontres, partager des choses avec sincérité et donc avoir un niveau d'engagement avec des collaborateur qui vous stimulent est, je pense, une récompense en elle- même.

Je suis heureux d’avoir fait plein de rencontres dans le monde de la photo, cela m'a ouvert des portes. Grâce à cela, j’ai rencontré des gens extraordinaires et j’ai eu des discussions particulièrement intéressantes. Mais dès que cela bascule dans l'autopromotion et dans le mercantilisme, cela me laisse un goût amer en bouche, je doute que cela reste totalement sincère et je me méfie.

J’évite les projets trop professionnels, je préfère largement accompagner des petites structures, des entrepreneurs, des artisans, des artistes parce que j'y retrouve la sincérité, l'engagement, la volonté de faire de son mieux, la passion...

Je voudrais continuer à progresser, à expérimenter des idées, provoquer de belles rencontres.

Cela fait quelque temps que j'ai envie de nouveaux projets qui mettraient en valeur les richesses de la personne.

Mais le temps me manque, et, en toute humilité, j'avoue manquer de peps en ce moment.

Cela fait un moment que je recherche une complicité avec un ou une partenaire photo, qui pourrait m'apporter son enthousiasme et ses compétences au travers de plusieurs projets à construire ensemble.

Une personne qui aurait le même niveau que moi tant dans le monde de la photo que dans le soutien des entrepreneurs dans leurs parcours de vie.


Si mon style de photos, mon parcours et projets vous intéressent, inscrivez-vous sur le pavé à droite ou en-dessous du texte et recevez par e-mail les dates des prochaines sessions photo de groupe, les idées d'événements, les nouvelles publications des interviews....

Mon Blog Declic Photography me permet de vous présenter ma vision et mon approche de manière plus personnelle, plus détaillée et en un mot plus complète que sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Website : www.declic.photography
Instagram.com/declicphotography
Facebook.com/DeclicPhotography